Odradek / Pupella-Noguès

Centre de création, formation et développement pour les arts de la marionnette

Odradek/Pupella-Noguès LCMC :Lieu-compagnie missionné compagnonnage marionnette

Tarentule/Mona Richard

accueilli en compagnonnage à Odradek du 19 au 30 septembre 2022

Tarentule
Mona Richard

Il faut beaucoup de courage pour oser dire que l’on aime tricoter comme
une vieille mémé le soir quand on a seulement 22 ans. Pendant longtemps je n’ai
pas osé le dire. D’ailleurs ce que je préfère ce n’est pas le tricot mais le crochet. C’est
différent : le tricot c’est très long et rigoureux, tandis que le crochet ce n’est
finalement qu’une technique de sac de nœuds. Des nœuds et des nœuds qui se
mêlent à des nœuds.

Moi ça me fait penser à la vie. Oui la vie. La vie de quelqu’un ce n’est qu’un
long fil qui parfois s’emmêle sur lui-même, puis se noue à d’autres, d’autres
épaisseurs, d’autres couleurs. Un tout difficile à démêler. Sauf quand parfois on
trouve le bon fils à tirer. Le bon filon. Alors tout se délie, tout vient simplement et ce,
jusqu’au prochain nœud. Ces envies que l’on a parfois de tout défaire. De
recommencer. Revenir en arrière. Comprendre les nœuds qui emmêlent les fils de ce
passé en filigrane.

Chaque fois qu’il me faut réfléchir profondément, que j’ai une idée, une
rêverie que j’aimerais rendre tangible, un texte à apprendre et à réciter, une envie
de fumer alors que je dois arrêter : je crochette.

Chaque maille est un mot, chaque rang une phrase, chaque couleur un sentiment. Je
tisse la toile du fils de mes pensées. Mon texte tarentule.La toile qui piège mes idées
mouches qui volent et qui vibrent. Je suis comme une araignée, mais arachnophobe.
C’est vrai j’ai horreur de ces bestioles là, c’est plus fort que moi.

Je suis comme une Parque, une Parque du fil de ma propre vie. Une Parque
moderne, qui s’adonne à des loisirs de vieille.

C’est quoi être vieille ? C’est quoi ma jeunesse ? Qu’est-ce qu’elle sera ma
vieillesse ?”