Odradek / Pupella-Noguès

Pôle de création et développement pour les arts de la marionnette

ICI et AILLEURS

Teaser du spectacle : https://vimeo.com/172409696


LE PROPOS
Sommes-nous d’ici ou d’ailleurs ? Se construit-on grâce à ce que l’on vit ici ou grâce aux souvenirs de l’ailleurs ? Quitter les lieux qui nous sont chers est toujours une souffrance, à plus forte raison pour les enfants. Afin de leur donner la parole, la compagnie a recueilli leurs témoignages dans des classes de maternelles et de primaires et les a retranscrits dans un parcours d’objets et d’ombres portées. Qu’ils soient simples cailloux, cartes postales ou ustensiles de cuisine, les objets qui nous accompagnent sont les reflets de nous-mêmes, aide-mémoire, compagnons ou trophées de nos musées imaginaires. Ils sont la voix de mon ami, le bruit de ma rue, le souvenir du parfum de ma maisonet racontent des histoires de voyages, de pays, de cultures, de gens d’ailleurs et d’ici. Métamorphosés par la lumière, les objets racontent l’histoire de vies entières, créant ainsi de nouveaux mondes de poèmes, de sons et de senteurs.

Les souffles du monde.
Dans chaque maison (ou presque) il y a un objet mystérieux, posé là, quelque par. On ne sait pas toujours d’où il vient, ni depuis combien de temps il est là, mais sa présence silencieuse accompagne les habitants de la maison. Il interroge, rend curieux. Il permet de raconter. Raconter l’histoire d’une famille, d’un pays, d’une culture. Des objets en attente, aux abois ? Des objets du quotidien, aux milles histoires. Des histoires d’ici qui permettent de raconter l’ailleurs.
Les mettre en lumière, les mettre en vie. Métamorphoses...

Réinventer un monde pour y retrouver sa trace
LE SPECTACLE
C’est à une visite un peu particulière à laquelle vous allez être conviés en
franchissant la porte du Musée d’Ici et Ailleurs.
Un musée qui depuis très longtemps conserve précieusement des objets de
toutes sortes déposés par des enfants du monde entier.
Un musée riche de toutes ces histoires, mais qui n’a pas de lieu fixe.
Un musée nomade qui se réfugie dans les lieux qu’on veut bien lui prêter pour un
temps. Le Musée d’Ici et Ailleurs est un musée qui voyage, un musée migrateur, qui abrite une multitude de souvenirs de voyages etqui nous emmène…ailleurs.


«  Être capable de parler des objets familiers qui nous entourent n’est pas preuve de futilité, mais au contraire d’une singulière profondeur. Nos maisons sont en effet un peu semblables à l’atelier d’un chercheur ou d’un artiste, encombrées d’objets en attente de transformation. Mais alors que les chercheurs ou les artistes transforment les objets qui les entourent, c’est nous même, au contraire, qui sommes appelés à nous transformer au contact de nos objets familiers ». Serge Tisseron

Ici et ailleurs, les ateliers M.I.O.C. /Musée Imaginaire de Objets de la Classe
Ici et ailleurs est une création qui s’inscrit sur deux saisons.
La création du spectacle est prévue début novembre 2015 à Odyssud, Scène conventionnée de Blagnac (31). Au préalable, nous avons souhaité la mise en place d’ateliers résidences dans la classe et dans la ville, pour accompagner et nourrir les thématiques du spectacle et pour que la “parole d’enfant” soit au cœur de cette création. C’est pour nous un laboratoire d’écriture, en parallèle à l’élaboration de la dramaturgie de la pièce, ateliers que nous proposons en deux phases : l’une consacrée à l’exploration, à la collecte, l’autre à une restitution publique, avec l’invention d’une scénographie, d’une mise en valeur, pour créer un « musée - classe ». Ces ateliers se déroulent tout le long de la saison 2014-2015 avec des classes de la maternelle et du primaire (notamment des “primo arrivants”) à Ramonville, Blagnac, Toulouse, et Sevran.
Dans la saison 2015-16, à Marseille, Tulle, Saintes, Helsinki, Toulouse...

 : le M.I.O.C. à Marseille, Friche la Belle de Mai.

Distribution :

Projet : Joëlle Noguès et Giorgio Pupella
Mise en scène : Joëlle Noguès
Avec : Giorgio Pupella
Scénographie : Joëlle Noguès assistée de Manon Dublanc
Son : Nicolas Carrière
Lumière : Myriam Bertol
Regard complice : Roland Schön

Coproductions et soutiens : Odyssud, Scène Conventionnée de Blagnac • Le Parvis, Scène Nationale de Tarbes • Les Sept Collines, Scène Conventionnée de Tulle • Théâtre Massalia,
Marseille • ADDA du Tarn et Garonne • Le Gallia-Théâtre, Saintes • Festival Meli’Môme, Reims • Festival des Rêveurs Eveillés, Sevran • Ville de Garges-lès-Gonesse • Centre culturel de Ramonville

Presse :


La Scène, octobre 2014
La Scène, novembre 2015


Le Clou dans la planche, novembre 2015


Ramdam, novembre 2015

Annantalo, Helsinki, Finland

INSTITUT FRANÇAIS HELSINKI