Odradek / Pupella-Noguès

Pôle de création et développement pour les arts de la marionnette

Images choisies :

Gula Ben

création 2018

Lorsque nous pensons au sauvage nous pensons généralement à tout ce qui n’est pas civilisé, à tout ce qui appartient à la nature brute et parfois hostile, à tout ce qui se tient hors de notre propre horizon, et où s’entremêlent des images de forêt obscure, de bêtes fauves.

Dans ce spectacle nous interrogeons les métamorphoses que provoque le passage de l’enfance à l’adolescence.
La forêt comme image du sentiment d’enfermement ou d’isolement chez l’adolescent, le loup comme métaphore du désir.
La forêt est notre lieu scénographique, un territoire à la lisière de nos inquiétudes.
Des masques, des marionnettes sont nos outils pour évoquer ce hors-champ de notre vie.
Le dispositif sonore et la musique jouée en direct nous permettent de donner une cartographie des différents territoires. Les sons du réel servent de révélateurs et donnent à entendre ce que l’on ne voit pas.




Distribution :

DISTRIBUTION
Conception et mise en scène : Joëlle Noguès.
Ecriture : Joëlle Noguès, Giorgio Pupella, Hugo Querouil.
Assistant mise en scène : Hugo Querouil.
Création musique : Camille Secheppet et Arthur Daygue
Création lumière : Myriam Bertol
Construction masques et marionnettes : Polina Borisova
Interprètes : Anaïs Chapuis, Kristina Dementeva, Giorgio Pupella
Musique en direct : Arthur Daygue/ Camille Secheppet

Presse :

PRODUCTION
Production Odradek/compagnie Pupella-Noguès
Coproduction : Scène Nationale de Sète
Soutiens : ESNAM, école supérieure nationale de arts de la Marionnette de Charleville-Mézières (AEDE) ; Conseil Régional Occitanie ; Conseil Départemental Haute Garonne ; Théâtre de la Licorne Pôle européen, Dunkerque ; Odyssud, Scène conventionnée Blagnac (en cours).
Création : le 8 novembre 2018 au Pôle Enfance et Jeunesse /Scène Nationale de Sète.