Odradek / Pupella-Noguès

Centre de création, formation et développement pour les arts de la marionnette

Odradek/Pupella-Noguès Lieu-compagnie conventionné

Charlie/ Les Voyageurs Immobiles

accueilli en compagnonnage à Odradek du 5 au 16 avril 21


CHARLIE
Compagnie Les voyageurs immobiles
Mise en scène : Magali Frumin
Auteure associée : Suzanne Lebeau
Jeu/manipulation : Florence Bertagnolio, Nicolas Jean, et une troisième interprète [en cours]
Construction marionnettes : Margot et Magali Frumin
Construction décors : Frédéric Dyonnet
Lumières : Jérémie Alexandre
Vidéo : Yannick Behaegel
Son : Marie De Nazelle
Production/diffusion : Stéphane Barel

Septembre 2019 le dossier de « T’es qui moi ? » prenait forme. Début octobre 2019, je demandais à Suzanne Lebeau si elle voulait bien écrire le texte de cette nouvelle création. Quelques jours plus tard, elle acceptait ma commande. Nous avons donc échangé par mail autour du thème de l’ennui, du vrai et du faux, de l’imaginaire, des enfants. Nous nous sommes permises de partir dans tous les sens, d’explorer différentes pistes, jusque janvier 2020 où nous nous sommes rencontrées à Albi, le lendemain de sa conférence sur l’écriture pour les jeunes publics. Nous avons alors convenu ensemble qu’il était temps de laisser maturer ces idées et d’arrêter d’en proposer de nouvelles. À partir de là, Suzanne est partie à rêver le projet en solitaire. Depuis février, elle m’envoie différentes versions régulièrement et me sollicite parfois pour des retours. « T’es qui moi ? » devient « Sur la pointedes pieds ».
Janvier 2020 : parallèlement, avec l’équipe des Voyageurs, nous avons démarré nos recherches afin de créer un langage d’images qui nous soit
propre. Nous avons testé plusieurs écrans de,projection vidéo et différents matériaux pour les marionnettes et la scénographie. Nous avons réalisé un petit film de 2mn20 ; un exercice pour tester nos idées et en trouver de nouvelles. Ce fut aussi l’occasion de commencer à travailler autour de bande son qui au même titre que le visuel résulte d’un assemblage de sons et musiques de provenances variées. J’ai également commencé une collecte de paroles d’enfants dans des écoles afin de nourrir notre
écriture -qu’elle soit textuelle, sonore ou visuelle- et d’être au plus près de leurs préoccupations. Nous restons vigilants à nous adresser aux enfants par leur point de vue, même si évidement nous avons nos propres idées d’adultes que nous distillons dans le propos, en espérant qu’ils y soient sensibles. Nos premières résidences à Mix’art Myrys en mai et à l’Usinotopie en juin on été annulées pour cause de confinement. Nous espérons décaler ces résidences à la saison prochaine. Si cette saison 2019/2020, aura été un temps de recherches et de mise en place du projet (constitution et rencontre de l’équipe, production et écriture), la partie plus concrète (finalisation du texte, répétitions, construction de marionnettes et décors, mise en place de la vidéo, du mapping…) se fera sur la saison 2020/2021 dès la rentrée de septembre. Sur la fin de la saison, au printemps 2021, nous prévoyons une série de « présentations partagées » : nous convierons des publics d’enfants (prioritairement des enfants avec qui nous aurons travaillé tout au long de l’année dans le cadre d’actions de médiation culturelle) à venir voir le spectacle sous une première forme et
à prendre un temps pour échanger avec l’équipe des Voyageurs Immobiles. Nous pourrons alors mesurer comment les enfants reçoivent notre travail et serons à l’écoute de ce qu’ils nous retranscriront de ce qu’ils auront vu. Nous aurons alors un temps pour retravailler lors de dernières résidences avant les premières représentations qui auront lieu à l’automne 2021.
Magali Frumin, Avril 2020