Odradek / Pupella-Noguès

Centre de création, formation et développement pour les arts de la marionnette

CARNET D’HIVER #1


Carnet d’hiver n°1

Une dramaturgie des corps et des gestes
Une rencontre organisée par Odradek, en partenariat avec l’Université Toulouse Jean Jaurès
Direction Joëlle Noguès et Giorgio Pupella
Calameo Carnet d’hiver #1
Ce n°1 des Cahiers d’hiver est consacré à la dramaturgie des gestes et des corps.
Avec la complicité de Hélène Beauchamp et Flore Garcin - Marrou (Université Jean Jaurès de Toulouse).

Le théâtre de marionnette contemporain constitue un mouvement artistique bien vivant des arts de la scène. Par sa diversité, ce mouvement renouvelle les modes de représentations théâtrales. Passant par les simulacres de corps, l’objet est mis en mouvement et dépasse le seul corps de l’acteur. Ce théâtre transpose le mouvement du vivant à ce qui est inerte, en lui donnant vie il transforme l’objet en sujet et crée un espace de l’indétermination.
Le théâtre de marionnette contemporain ne peut se réduire à une seule forme et puise au contraire dans la diversité des langages artistiques. La danse, le mime, la vidéo, le cirque, la performance sont convoqués : un dialogue s’installe dans un même espace, l’espace d’un plateau.

Autour de Joëlle Noguès, Giorgio Pupella, Hélène Beauchamp, Flore Garcin Marrou, sont réunis les artistes accueillis à Odradek au cours de cette année 2017. Des artistes aux engagements très différents mais qui ont en commun une approche dramaturgique du mouvement dans le théâtre de marionnette.
La mise en mouvement des corps peut être de différentes natures : un geste chorégraphique pour le projet Wewood, avec Federica Porello, Xavi Moreno et Marine Broise ; Claire Heggen et Elsa Marquet - Lienhart s’appuient sur la polyphonie musique et théâtre gestuel dans leur duo Aeterna.. Les gestes mettent en vie les objets pour raconter le mouvement de la mémoire et le monde intérieur de Tchekhov chez la Compagnie Samoloet. Les mouvements des corps se confrontent aux représentations des corps artificiels comme autant d’images dérangeantes pour les Philosophes Barbares. Doubles sculptées les marionnettes de Nora Jonquet interrogent l’empreinte de l’homme dans un espace en mouvement.
Avec
Claire Heggen : théâtre du mouvement .spectacle Aeterna
Toni Rumbau : fondateur de la revue PUPPETRING, directeur du Festival IF Barcelona.
Sacha Poliakova, Anna Ivanova, Compagnie Samoloet, spectacle After Tchehov
Flore Garcin Marrou, Maître de conférences en Etudes théâtrales
Université Toulouse Jean Jaurès - LLA CREATIS
Federica Porello, Xavi Moreno, projet Wewood
Nora Jonquet, Compagnie Et Moi, spectacle Abuela
Glenn Cloarec, Juliette Nivard, Compagnie les Philosophes Barbares spectacle Z
Alfred Casas, Scénographe, marionnettiste, directeur du département scénographie et marionnettes, Institut du Théâtre Barcelone
Hélène Beauchamp, Maître de conférences en lettres, Université Jean Jaurès Toulouse, LLA CREATIS
Éloi Recoing, dramaturge, directeur Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette et de l’Institut International de la Marionnette

À voir aussi...